Impression

L'impression offset

A partir des plaques qui ont été préparées par le service prépresse, l’imprimeur cale celles-ci sur les cylindres de la presse offset ou sur les rotatives.

Le « conducteur » procède au « réglage des encriers » puis au pré-encrage. Cette étape consiste à débuter l'impression lentement pour laisser l'encre se répartir sur les rouleaux et vérifier que l'image s'imprime correctement : c’est la gâche papier.

Dès que l'encrage est correct et après vérification de la « barre de contrôle » (élément de mesure et de contrôle de la qualité appelée « gamme »), on affine le résultat pour être en conformité avec le BAT. Si le client est présent au tirage, il signe alors le « Bon à Rouler » (en son absence, le chef d'atelier ou le conducteur assume cette fonction). Le tirage proprement dit peut commencer. C'est alors le « suivi du tirage ».

Le conducteur vérifie, tout au long du tirage, la stabilité de l’encrage : équilibre entre l'eau et l'encre, le respect des couleurs comparativement au modèle ou à la référence couleur qui lui est fournie.

Au cours du tirage, il effectue différents relevés afin de contrôler ces réglages (à l'aide de la gamme de contrôle, visuellement ou à l'aide d'un densitomètre, manuel ou automatique par balayage) et est attentif aux défauts d'impression pouvant nuire à la qualité de son travail.

Le conducteur transmettra sa production imprimée à l’atelier de façonnage pour continuer la réalisation de l’imprimé demandé par le client.

Le façonnage

C‘est la dernière étape de la transformation d’un imprimé. Il s’agit de rassembler les différents éléments imprimés ; cahiers, feuilles, couverture… en un document unique. Le travail comporte plusieurs opérations :

Les différentes sortes de pliage

N’hésitez pas à nous contacter pour demander un devis, ou pour de plus amples informations sur nos services.

Top